8h00 | Accueil des participants

Séquence 4 | La gestion des haies et du bocage : moyens, outils et demarches

8h30 | Ateliers 1a et 1b : Structurer des filières économiques pour assurer la gestion durable des haies et leur renouvellement

(Choisir entre l’un de ces deux ateliers qui se dérouleront en parallèle).

ATELIER 1A : Assurer et mobiliser les ressources (Ursulines)

  • Évaluer la capacité de stockage de carbone dans les haies pour la valoriser : le programme Carbocage (Sarah COLOMBIE, Chambre d’Agriculture des Pays de la Loire)
  • La démarche nationale de production d’arbres et d’arbustes labellisés Végétal local (Sandra MALAVAL, Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées)
  • Structuration d’une filière territoriale de collecte de graines d’arbres et d’arbustes dans le cadre de la marque Végétal local : retour d’expérience en région Pays de la Loire (Olivier CLEMENT, Fédération régionale des Chasseurs des Pays de la Loire)

ATELIER 1B : Accompagner les débouchés (Carré magique)

  • Valoriser le bois d’œuvre du bocage en circuit court, la démarche du collectif Koad an Arvorig (Jean-Luc LEROUX, charpentier-conception et réalisation structurelle écologique et Louis-Marie GUILLON – Parc naturel régional d’Armorique)
  • La démarche Bois Paysan Distribution : une gamme de produits locaux valorisant la forêt paysanne ariègeoise, commercialisée en grande et moyenne surface – (Mehdi BOUNAB, Chambre d’agriculture de l’Ariège)
  • Comment assurer la durabilité de la haie et du bocage : un label national (Sylvain AILLARD, agriculteur et président de la SCIC Bois Bocage Energie et Emmanuel LELIEVRE, agriculteur et président de la SCIC Mayenne Bois Energie)

9h45 | Ateliers 2a et 2b : organiser la mobilisation des acteurs de l’arbre hors foret

(Choisir entre l’un de ces deux ateliers qui se dérouleront en parallèle).

ATELIER 2A : Renforcer les organisations d’acteurs pour l’animation de projets de territoire (Ursulines)

  • Le programme Breizh bocage : éléments de bilan et pistes d’évolution (Pascal RENAULT – Région Bretagne)
  • Des projets groupés de plantation de haie portés et suivis par des agriculteurs : la Fédération des Association de Boisement de la Manche (FABM) – (Pascal LECAUDEY, agriculteur et président de la FABM et Eddy CLERAN, Chambre d’agriculture de Normandie)
  • Une dynamique originale de plantation impliquant la société civile : les Planteurs volontaires du Nord-Pas-de-Calais – (Alan GUILLOU, Planteurs volontaires)

ATELIER 2B : Renforcer la coopération entre les réseaux et les organismes (Carré magique)

  • Le Plan de développement de l’agroforesteries : un cadre national fédérateur pour impulser une dynamique de développement et de gestion durable de tous les systèmes agroforestiers – (Christophe PINARD, Ministère de l’agriculture et de l’alimentation)
  • La mise en œuvre d’un programme national de plantation : retour sur huit années de capitalisation du programme Plantons pour la Planète-France – (Françoise SIRE, Prom’Haies en Nouvelle Aquitaine)
  • L’importance d’une structuration des acteurs à l’échelle régionale : l’exemple de l’Afahc Occitanie – (Nathalie HEWISON, Arbres et paysage d’Autan)

11h00 | Ateliers 3a et 3b : Outiller les gestionnaires des haies : dispositifs, mesures de soutien et planification

(Choisir entre l’un de ces deux ateliers qui se dérouleront en parallèle).

ATELIER 3A : Les outils d’accompagnement à l’échelle de l’exploitation (Ursulines)

  • La prise en compte des haies dans les MAEC – (Julie GARET – Ministère de l’agriculture et de l’alimentation)
  • Plan de Gestion des Haies : conception d’un outil national – (Yousri HANNACHI, Chambres d’agriculture France (APCA) et Laurent NEVOUX, SCIC Bois Bocage Energie)
  • L’intégration des haies dans la conditionnalité générale de la PAC : forces et faiblesses du dispositif BCAE7 – (Léo MAGNIN, doctorant LISIS – IHRIM)

ATELIER 3B : Les outils d’accompagnement à l’échelle d’un territoire (Carré magique)

  • Prendre en compte les haies dans les outils de planification : exemple des SCOT du Pays de Brest et de Lannion-Trégor Communauté (Fabien AUBRY – Adeupa)
  • Agir à l’échelle d’un réseau d’agriculteurs : l’exemple de l’association Terres et Bocages – (Thierry GUEHENNEUC – Sylviculteur et animateur de l’association Terres et Bocages)
  • Structurer, créer et gérer des données géolocalisées sur le bocage : présentation de la méthodologie régionale élaborée par le pôle métier Bocage de GéoBretagne – (Florence MASSA – Région Bretagne)

12h00 | Repas au couvent des Ursulines

Séquence 5 | Quelles politiques publiques pour articuler planification, coordination et action en faveur du bocage et des haies ?

13h20 | « Les 10 minutes du grand témoin »

Synthèse des points marquants, interpellations, questions qui méritent un approfondissement…Jacques Baudry, grand témoin des rencontres, dresse un bilan de la séquence 4.

13h30 |Table ronde n°1 | Les politiques publiques du bocage en Bretagne

Cette table ronde aura pour but de débattre de la prise en compte du bocage dans les politiques publiques sectorielles (énergie, agriculture, biodiversité, urbanisme, etc) en Bretagne.

Participants :

  • Thierry BURLOT (Vice-Président de la Région Bretagne en charge de l’environnement – Président du comité de bassin Loire-Bretagne),
  • Alain CADEC (Président du Département des Côtes d’Armor) ou son représentant (sollicitation en cours)
  • Jean-Claude LAMANDE (6e Vice-président de Lannion-Trégor Communauté en charge de l’économie agricole, l’aménagement de l’espace rural et de l’environnement, Adjoint au maire de la commune de Plestin-les-Grèves, Président du SAGE de la Baie de Lannion et du Bassin Versant de la Lieue de Grève)
  • Gaëtan LE SEYEC, (Chambre d’agriculture de Bretagne – co-gérant de la SCIC Argoat Bois Energie)
  • Michel DEMOLDER, (Président l’Assemblée Permanente des Présidents de Clé de Bretagne)

14h45 |Table ronde n°2 | La prise en compte de l’arbre champetre et des haies dans la pac 2020

Cette table ronde aura pour but de présenter et de mettre en débat des propositions pour une meilleure prise en compte de l’agroforesterie dans la PAC 2020.

En introduction de cette table ronde, il est prévu une présentation des grandes orientations de la future programmation de la PAC par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, ainsi qu’un bilan de la prise en compte de l’arbre champêtre dans l’actuelle programmation des propositions pour une meilleure prise en compte de l’agroforesterie dans la PAC 2021 (intervenants en cours de sollicitation). Il s’en suivra un débat permettant de recueillir les réactions de la profession agricole, de l’APCA, de l’Agence française pour la biodiversité, d’un représentant du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, d’un représentant du Ministère de la transition écologique et solidaire et d’un représentant de l’Europe (DG Agri). La table ronde se clôturera par un temps d’échange avec la salle de 15 minutes.

16h00 | Conclusions

  • Jacques BAUDRY, Grand témoin
  • Philippe HIROU, Vice-président de l’Afac-Agroforesteries
  • Ministère de l’agriculture et de l’alimentation
  • Ministère de la transition écologique et solidaire

16h45| Fin des sixièmes rencontres nationales arbres et haies champêtres