Ouverture des Rencontres

8h00 | Accueil des participants

Salle du Carré magique, parvis des droits de l’homme.

8h30 | Introduction

Les rencontres seront animées dans leur intégralité par Jean-Baptiste NARCY, Chef de projets à AScA, consultant spécialisé

8h45 | Allocutions d’ouverture

Paul LE BIHAN, Maire de Lannion
Françoise SIRE, Présidente de l’Afac-Agroforesteries – Directrice de Prom’haies en Nouvelle-Aquitaine
Jean-Claude LAMANDÉ, Vice-Président de Lannion-Trégor Communauté en charge de l’économie agricole, l’aménagement de l’espace rural et de l’environnement – Président du SAGE Baie de Lannion et du Comité des Bassins Versants de la Lieue de Grève
Loïc ROSCOUËT, Conseiller départemental du canton de Mûr-de-Bretagne – Délégué à l’agriculture du Département des Côtes d’Armor
Philippe HERCOUËT, Conseiller régional de Bretagne – Adjoint au maire de Lamballe – Vice-Président de Lamballe Terre et Mer
Sylvie DETOC, Directrice régionale Bretagne-Pays de la Loire de l’Agence française pour la biodiversité

9h30 | Spectacle introductif « C’est quoi le bocage, quels enjeux pour l’eau ? »

Romain ABASQ et Marlène GRENON, Comédiens de la Compagnie Impro Infini

Avec une grande liberté de ton, la Compagnie Impro Infini nous proposera un premier regard décalé sur la problématique, pour susciter des réactions et libérer la parole.

Impro Infini est une compagnie professionnelle de théâtre d’improvisation installée à Brest, en Bretagne. Depuis 2004, elle crée des spectacles pour la scène et l’espace public, invente des événements uniques, organise SUBITO !¡ le festival international de théâtre d’improvisation, conçoit des formes d’intervention théâtrale sur mesure, créatives, pour les institutions, les collectivités, les entreprises.

Séquence 2 | À partir de nos expériences, posons ensemble la problématique

10h00 | Caracteriser et suivre qualitativement et quantitativement les haies en France

Loïc COMMAGNAC, Ingénieur d’études – Département Expertise / Pôle national écologie forestière – IGN

Loïc Commagnac présentera les premiers résultats du dispositif national de suivi des bocages qui vise à développer la description des trames bocagères sur l’ensemble du territoire, en produisant une couche nationale de référence du linéaire de haies, et à caractériser les territoires bocagers. Le dispositif national de suivi des bocages est un projet porté par l’IGN et l’ONCFS, avec le soutien du Ministère de la transition écologique et solidaire, du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et de l’Agence française pour la biodiversité.

10h30 | Les fonctions du bocage | De l’émergence de la problématique a sa traduction dans les politiques publiques

Jacques BAUDRY, Directeur de recherche, INRA, UMR BAGAP – Grand témoin des rencontres

A travers une mise en perspective historique depuis 1976, Jacques Baudry fera le récit de la prise de conscience par la communauté scientifique des fonctionnalités du bocage. Il décrira en parallèle comment cette prise de conscience s’est accompagnée par la montée en puissance des politiques publiques dédiées au bocage.

11h00 | Pause

11h30 | Table ronde n°1 « Les enjeux des haies pour l’eau : entre spécificités locales et cadre commun pour l’action »

Intervenants : Quatre experts de l’arbre champêtre venus de régions bocagères contrastées et ayant participé à l’un des circuits thématiques de la veille :

  • Karine PELOSSE, Directrice de la Maison de la Nature et de l’Environnement de Hautes-Pyrénées
  • Jacques DETEMPLE, Directeur de Haies Vives d’Alsace
  • Fabien LIAGRE, Co-Gérant de la SCOP Agroof
  • Etienne BERGER, Directeur de Bocage Pays Branché

12h30 | « Les 10 minutes du Grand Témoin »

Synthèse des points marquants, interpellations, questions qui méritent un approfondissement… Jacques Baudry, grand témoin des rencontres, dresse un bilan de la séquence qui vient de s’écouler.

12h40 | Repas au Couvent des Ursulines

Séquence 3 | Les fonctions du bocage pour l’eau : un argumentaire scientifique et technique

La séquence 3 est consacrée à l’interface entre état des connaissances scientifiques et techniques et gestion du bocage : En quoi cet état des connaissances fournit un argumentaire suffisant pour justifier les efforts en matière de gestion du bocage ? Comment ces connaissances peuvent-elles guider l’action collective pour optimiser les fonctionnalités du bocage pour l’eau ?  Comment renouveler les modalités de production des connaissances sur ce sujet en renforçant la collaboration entre gestionnaires et scientifiques ? 

14h00 | L’état des connaissances pour nourrir un argumentaire et guider l’action

Valérie VIAUD, Chargée de recherche, Inra Rennes, UMR SAS

14h30 | La mobilisation des connaissances produites : comment les mettre en œuvre dans les programmes d’action ?

Catherine MORET, Responsable du service Milieux aquatiques et bocage, Lannion-Trégor Communauté

Comment les techniciens et les gestionnaires perçoivent et s’emparent des connaissances produites par les scientifiques sur ce sujet ? Est-ce que ces connaissances guident leurs actions ? Comment se fait l’interfaçage entre ces deux communautés d’acteurs ?

14h45 | Table ronde n°2 I Bocage et quantité d’eau

  • Daniel DELAHAYE, Vice-président recherche de l’Université de Caen Normandie, Professeur de Géographie, laboratoire LETG Caen GEOPHEN
  • Romain REULIER, Maître de Conférence à l’université de Caen Normandie, Laboratoire LETG-Caen
  • Christine POULARD, Equipe Hydrologie des Bassins Versants, UR Riverly, Irstea Lyon-Villeurbanne
  • Zahra THOMAS, Maître de conférences, Agrocampus Ouest
  • Jean-François OUVRY, Directeur de l’AREAS (Association de recherche sur le Ruissellement, l’Erosion et l’Aménagement du Sol)
  • Valérie VIAUD, Chargée de recherche, INRA Rennes, UMR SAS
  • Catherine MORET, Responsable du service Milieux aquatiques et bocage, Lannion-Trégor Communauté

A partir de leurs travaux (cf. ci-contre), les intervenants de la table ronde seront invités à répondre aux questions suivantes :

  • Dans quelle mesure estimez-vous que les connaissances que vous avez produites renforcent l’argumentaire sur les rôles joués par les trames arborées pour l’eau ?
  • En quoi est-ce que cet argumentaire permet, selon vous, d’aboutir à des préconisations opérationnelles et de guider l’action collective pour le bocage ?

Travaux des chercheurs qui pourront servir à illustrer la table ronde :

  • « Structure paysagère et dynamiques spatiales des transferts hydro-sédimentaires : approche par simulation multi-agents » – Romain Reulier et Daniel Delahaye – Université de Caen Normandie – LETG Caen
  • « Petit ruissellement deviendra inondation : peut-on généraliser l’effet de laminage des ruissellements aux crues ? » –  Christine Poulard, Equipe Hydrologie des Bassins Versants, UR Riverly, Irstea Lyon-Villeurbanne
  • « Les transferts d’eau au voisinage de haie » – Zahra Thomas, Agrocampus Ouest, UMR SAS
  • « Le rebocagement pour répondre à des enjeux érosifs » – Jean-François Ouvry, AREAS (Association de recherche sur le Ruissellement, l’Erosion et l’Aménagement du Sol)

16h15 | Pause

16h45 | Table ronde n°3 | Bocage et qualité d’eau

  • Sylvie GUIET, Chambres d’agriculture de Bretagne
  • Anne LAPORTE, Chambres d’agriculture de Bretagne
  • Nadia CARLUER, Equipe Pollutions Diffuses. UR Riverly. Irstea Lyon-Villeurbanne
  • Mikaël LE BIHAN, Agence française pour la biodiversité – Direction Interrégionale Bretagne, Pays de la Loire
  • Christian DUPRAZ, INRA UMR SYSTEM, Montpellier, Président du Comité Scientifique du Congrès Mondial d’Agroforesterie 2019
  • Valérie VIAUD, Chargée de recherche, INRA Rennes, UMR SAS
  • Catherine MORET, Responsable du service Milieux aquatiques et bocage, Lannion-Trégor Communauté

A partir de leurs travaux (cf. ci-contre), les intervenants de la table ronde seront invités à répondre aux questions suivantes :

  • Dans quelle mesure estimez-vous que les connaissances que vous avez produites renforcent l’argumentaire sur les rôles joués par les trames arborées pour l’eau ?
  • En quoi est-ce que cet argumentaire permet, selon vous, d’aboutir à des préconisations opérationnelles et de guider l’action collective pour le bocage ?

Travaux des intervenants qui pourront servir à illustrer la table ronde :

  • « Le bocage, une des clés de la fonctionnalité des cours d’eau en tête de bassin versant » – Mikaël Le Bihan, Agence française pour la biodiversité – Direction Interrégionale Bretagne, Pays de la Loire
  • « Les outils à l’échelle de la parcelle : le diagnostic de parcelle à risque » – Sylvie Guiet et Anne Laporte, Chambres d’agriculture de Bretagne (avec des exemples de réalisation de DPR2 dans des territoires)
  • « Intérêt des bandes tampons pour limiter les transferts hydriques de produits phytosanitaires : quelle transposition possible des connaissances pour les haies et les haies sur talus ? » – Nadia Carluer. Equipe Pollutions Diffuses. UR Riverly. Irstea Lyon-Villeurbanne
  • « Agroforesterie et contrôle des flux d’eau et d’azote dans différents contextes pédoclimatiques » –  Christian Dupraz, INRA UMR SYSTEM, Montpellier

18h15 | « Les 10 minutes du grand témoin »

Synthèse des points marquants, interpellations, questions qui méritent un approfondissement… Jacques Baudry, grand témoin des rencontres, dresse un bilan de la séquence qui vient de s’écouler.

18h30 | Le « débrief » de la cie impro infini

18h45 | La destination Bretagne cote de granit rose : un patrimoine naturel exceptionnel mais fragile… ou le subtil equilibre entre valorisation et protection

Le territoire de Lannion-Trégor Communauté, la destination Bretagne Côte de Granit Rose et Perros-Guirec disposent d’un important réseau d’espaces naturels protégés qui participent à leur identité, à leur notoriété et à leur développement touristique. Ces sites et patrimoines naturels constituent également des lieux majeurs pour la préservation de la biodiversité. Il est important de préserver ces sites et de trouver, pour chacun, une gestion adaptée et pérenne tout en permettant au grand public un accès à ces espaces remarquables. Pour nous en parler nous aurons le plaisir de recevoir :

  • M. Erven LEON, Maire de Perros-Guirec, Vice-Président du Conseil Départemental des Côtes d’Armor, en charge de l’Economie et de l’Agriculture, Vice-Président de Lannion-Trégor Communauté, Président de l’Office de Tourisme de Perros-Guirec.
  • M. Paul DRONIOU, Maire de Trégastel, Vice-Président de Lannion-Trégor Communauté, Président de l’Office de Tourisme de la Destination Bretagne Côte de Granit Rose.

19h00 | Repas et soirée festive aux Ursulines

  • Repas de producteurs par les Paniers du bocage
    Les Paniers du bocage, c’est l’adhésion de plusieurs producteurs et d’un épicier autour d’un projet commun : favoriser une agriculture biologique et paysanne et relocaliser l’approvisionnement en produits frais et de saison en Trégor.
  • Cérémonie et soirée festive avec des surprises pour saluer la plantation de 3 millions d’arbres champêtres par l’Afac-Agroforesteries dans le cadre du Programme Plantons pour la planète – France, grâce au soutien de la Fondation Yves Rocher – Institut de France
  • Place à la musique ! avec le groupe Duo des Champs
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this